CV littéraire

BIOGRAPHIE :
Autodidacte Claudette Poirier artiste peintre et Eugénia poète, une seule et même personne, tout est prétexte à raconter une histoire, qu’elle soit visuelle ou littéraire. En 1985, 1986 et 1989, je vis en direct des évènements dramatiques, la mort subite de mon patron au bureau, suivi l’année suivante de celle de mon mari à 46 ans et finalement la tuerie à Polytechnique. Ces évènements tragiques, à peu de temps d’intervalle, m’ébranlent. La psychologue que je vois suite au carnage, me conseille d’écrire les émotions qui m’étouffent. C’est alors que commence cette aventure en littérature. En 2008, alors présidente du regroupement d’artistes Arts visuels Roussillon (AVR), je crée, l’événement « Mille mots en images » qui regroupe le temps d’une soirée, des artistes en arts visuels et des poètes de la Montérégie ainsi que des artistes de la scène. AVR refait l’évènement à plusieurs reprises depuis. Je me considère avant tout, peintre, mais la littérature n’est jamais bien loin derrière. Si « une image vaut mille mots » l’image ne représente pas la même chose pour tous, pas plus que les mots n’ont la même résonnance en soi. Notre vécu influence grandement notre perception. C’est ce que j’ai voulu démontrer en créant l’évènement « Mille mots en images ». En 2011, je me joins au Cercle des poètes de la Montérégie. En 2015, je réalise un autre rêve, mettre sur papier, l’expérience intense et hors du commun, vécue à Montserrat. J’étais à Barcelone pour une exposition de groupe. Fruit du hasard, cette étape de mon voyage, s’avère un facteur de changements important dans ma vie et j’ai voulu en témoigner. Le livre « Montserrat, initiateur de changements » est né de la réflexion qui a suivi. Plus récemment, en juin 2018, j’ai eu le bonheur de participer au Festival international des arts plastiques de Monastir en Tunisie où j’ai créé une œuvre visuelle accompagnée d’un poème sur « la femme tunisienne ». À ma grande surprise, ce poème s’est retrouvé dans le bureau du Gouverneur. On ne sait jamais où les mots peuvent nous amener.
DÉMARCHE :
J’ai toujours aimé les mots, véhicule de mes émotions, une musique de l’âme. Les mots m’interpellent, m’amènent ailleurs, me font rêver. Un seul mot et voilà mon imaginaire en route. D’où vient ma source d’inspiration ? Parfois d’une œuvre visuelle, parfois d’un vers de quelqu’un d’autre, parfois aussi au hasard de mots pointés au dictionnaire ou ailleurs, parfois de sujets imposés dans le cadre d’un atelier. Souvent d’un évènement vécu intensément. L’actualité s’en mêle aussi. La démarche importe peu. Par contre, l’émotion qui se dégage du texte a beaucoup d’importance à mes yeux et représente « l’essentiel ». Le texte doit absolument rendre l’émotion qui m’habite.

Je signe mes poèmes Eugénia pour dissocier mes œuvres peintes de mes écrits. Aussi pour rendre hommage aux deux femmes les plus importantes de ma vie, ma mère Eugénie qui m’a montré la persévérance et la résilience ainsi que ma grand-mère Exilda qui ma transmis sa passion pour les arts et le goût de l’écriture. Un amalgame de ces deux noms à résonnance émotive.

EUGÉNIA, CURRICULUM VITAE
FORMATION :
Autodidacte.
RÉCITAL DE POÉSIE AUX ÉVÈNEMENTS SUIVANTS :
2018 Les Résidences Richeloises, McMasterville, poème « Les naufragés oubliés »; 21 octobre;
2018 Harpe et poésie, Ville de Saint-Basile-le-Grand, poèmes : « L’œuvre de Chagall » et « Vivre au temps présent », 27 avril;
2017 Maisons des SNJM de Longueuil, « Je suis un jardin », janvier;
2016 Mairie de Carignan, Le Cercle des poètes de la Montérégie fête le Québec le 17 juin;
2016 Harpe et poésie, Ville de Saint-Basile-le-Grand, poème : « Le Bonheur », 29 avril;
2016 Bibliothèque Brossard « Kasala », poème : « Je suis un jardin », mars;
2016 Maisons des SNJM de Longueuil, poème : « La lumière des mots », janvier;
2015 Mille mots en image – Sur les traces de… »;
2015 Salon d’automne, « La liberté », Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, 18 octobre;
2015 Résidence Cartier, St-Hilaire, « Je brûle de 10 millions d’étoiles », à l’occasion de la St-Jean, 26 juin;
2015 « Je brûle de 10 millions d’étoiles », Carignan, 19 juin;
2015 Résidence Richeloise de McMasterville, « La traversée des mots », 7 juin;
2015 Harpe et poésie, Saint-Basile-le-Grand, 24 avril;
2015 « La poésie, un pont entre nous », Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, 22 mars;
2015 Bibliothèque de Beloeil, « La traversée des mots », 8 mars;
2015 Maison des SNJM, Longueuil, « La lumière au bout des mots », 11 janvier;
2015-09 « Soirée Harpes et Poésie », Centre civique Bernard-Gagnon, Saint-Basile-le-Grand, recueil unique déposé à la bibliothèque, avril;
2014 Maison des SNJM, Longueuil, 5 janvier;
2014 « Sur les traces d’Ozias Leduc », 23 novembre;
2013 « La mémoire de l’eau », Musée Saint-Hilaire, 27 octobre;
2013 « L’habitant du pays actuel », Carignan, 20 juin;
2013 « Le Québec en nous, d’hier à demain », Carignan, 21 juin;
2013 « Les vitraux de l’église de Saint-Constant », poèmes « La croix du chemin » et « Ta présence »;
2012 « Rendez-vous poétique », Chapelle Poissant et Fils, Saint-Constant;
2012 Concours de poésie « L’encre bleue », Cavalère sur Mer, France; poème « Rêverie »;
2012 « Soirée des Poètes de la Montérégie », thème « Amour », Bibliothèque de Saint-Philippe-de-Laprairie, 14 février;
2011 Concours de poésie Cavalère sur Mer, France « L’Encre bleue », poème « La musique des anges »;
2011 « Soirée Harpes et Poésie », Centre civique Bernard-Gagnon, Saint-Basile-le-Grand, 29 avril, recueil unique déposé à la bibliothèque;
2011 « Mille mots en images », Chapelle Poissant et Fils, Saint-Constant;
2011 « Images et Poésie », Maison Melançon, Candiac;
2010 « Soirée Harpes et Poésie », Centre civique Bernard-Gagnon, Saint-Basile-le-Grand; fin avril, recueil unique déposé à la bibliothèque;
2010 « Mille mots en images », Centre culturel Claude-Hébert, Saint-Constant;
2010 « Images et Poésie », Maison Melançon, Candiac;
2009 Festivités de la Saint-Jean-Baptiste, 17 juin, Hôtel de ville de Carignan;
2009 « Mille mots en images », Hôtel de Ville, Saint-Constant.
PUBLICATION PERSONNELLE :
2015 Biographie poétique, « Montserrat – initiateur de changements », Éditions Belle Feuille, juin, ISBN imprimé 978-2-924530-29-0; ISBN numérique 978-2-924530-30-6.
PUBLICATIONS COLLECTIVES :
2015 En cours de réalisation : « Mille mots en images – Sur les traces de… »;
2014 « Mille mots en images – Impétueuse nature », AVR, poèmes « Dragon à l’œuvre » et « Soir d’hiver », ISBN 978-29811366-4-0, septembre;
2014 « Mille mots en images – plaisirs éphémères », AVR, poèmes « Ondes » et « Concerto éphémère » ISBN 978-29811366-3-3, février;
2014 « Quand la poésie épouse l’art – Illusions décolorées », ISBN 978-2-9813546-2-4, mai, Durham sud et 13 sept. à Vaudreuil;
2013 « La traversée », CPM, ISBN 978-2-9813346-1-9, 3e trimestre;
2013 Agenda d’Art « Plumes et Pinceaux », page du 11 février;
2013 Agenda d’Art « Ma Galerie de poche », page du 30 décembre;
2011 « Mille mots en images » édition Contes et légendes, ISBN 978-2-9811366-2-6, « Les beaux danseurs » p.6, « L’hadal abysse » p.26, « L’ire de la mer » p.28;
2010 « Mille mots en images » édition Réflexion, ISBN 978-2-9811366-1-9, « L’arbre de vie » p.32, « L’ultime combat » p.42;
2009 « Mille mots en images, édition Quartz, ISBN 978-2-9811366-0-2, « L’attente » p.29, « Le chaman » p.33, « Bourrasque printanière » p.59.
LECTURES PUBLIQUES :
2011 J’ai lu ce poème devant les parlementaires invités au Salon du Président de la Chambre des Communes à Ottawa, une cinquantaine, le 8 mars 2011, où on soulignait la Journée de la Femme. En cette journée j’ai été invitée par la députée Alexandra Mendès, à exposer le collectif, intitulé «Jamais je n’oublierai le 6 décembre 1989», une murale de 5′ x 8′, projet réalisé en 2000, avec la collaboration des personnels et étudiants de l’École Polytechnique de Montréal pour commémorer et rendre hommage aux victimes de ce triste drame.
2009 « Amies, sœurs, femmes ». Poème lu par Céline Lemire-Mercier lors de la cérémonie qui a eu lieu à l’Église Notre-Dame de Montréal pour commémorer le 20e anniversaire de la tragédie survenue le 6 décembre 1989 à l’école Polytechnique;